Download Adèle Blanc-Sec, Tome 1 : Adèle et la bête by Jacques Tardi PDF

By Jacques Tardi

Show description

Read or Download Adèle Blanc-Sec, Tome 1 : Adèle et la bête PDF

Best french books

Additional info for Adèle Blanc-Sec, Tome 1 : Adèle et la bête

Sample text

L’enduit ciment appliqué sur la façade a entraîné le pourrissement des pièces de bois ; le remplissage va rapidement se désagréger. Il faudra, enfin, porter une attention toute particulière aux revêtements de protection (enduits, bardages) des pans de bois cachés et vérifier qu’ils jouent toujours leur rôle face aux intempéries. Cette surveillance, constante permet en outre, d’acquérir une intimité avec la maison dont on suit l’évolution et le vieillissement progressif. L’entretien à proprement parler découle de cette surveillance, replacer un élément de couverture, refaire un hourdis 13 ou un enduit, placer un drain, reposer un élément de bardage, pouvant, selon les cas et la compétence de chacun, être fait directement par l’usager du bâtiment ou par un artisan spécialisé.

L’essentiel pour une bonne répartition des charges dans un bâtiment en pans de bois est d’avoir choisi des bois de section suffisante et d’avoir réalisé un assemblage soigneux des pièces. La répartition des charges Le poteau central accueille une partie du poids du solivage par la poutre et une partie du poids du toit par les pièces à l’aplomb de la lucarne. Les petits liens courbes, tout en assurant la verticalité du poteau, transmettent eux aussi une partie des charges. Une partie du poids du toit et une partie de la lucarne transitent par la pièce oblique (la décharge) contreventant aussi l’aplomb des verticales.

Pour les mêmes raisons, on peindra directement sur le bois même s’il présente un faïençage ; sa surface faite de petits carreaux absorbera vite la teinture. Connaître pour mieux intervenir : le chêne et le peuplier Le chêne L’aubier du chêne, chargé en amidon, n’est pas très résistant : il s’échauffe rapidement et est alors attaqué par les bostryches aux piqûres noires et par les lyctus aux piqûres blanches. Il conviendra donc le plus possible de l’éliminer. Mais cela est sans conséquence pour le duramen, qui n’est pas attaqué par ces insectes, sauf si l’arbre a été abattu pendant la période de montée de sève ou stocké dans de mauvaises conditions.

Download PDF sample

Rated 4.74 of 5 – based on 38 votes